Thierry Le Moign

 

~~~ The first Body-writer of the World ~~~

L’art : l’aventure d’une vie, la vie des aventures

 

Ecriture sur corps

J'ai longtemps été titillé par le célèbre vers de Mallarmé dans son poème intitulé "Brise marine" :" La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres."

Ma reflexion a aussi été mise en branle par un interview de Marguerite Duras à Libération en 1984 où elle parle de la spécificité de l'écriture féminine. Je me suis demandé alors quelle pouvait être la spécificité de l'écriture masculine.

Sur cet entrefait j'ai relié l'esprit à la chair en entreprenant d'écrire à même le corps, au pinceau calligraphique sur la peau de mes ami(e)s et amantes, ce que j'ai nommé mes "body-writings" (en référence au body-painting)

 

,,,,,,,,,,,,,,,",,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,",,,,,,,,,,,,,,,",,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,",,",,,,,,,,,,,,,,,,,menu-2,",,

, Thierry Le Moign est un artiste plasticien, peintre et photographe.

T.L.M. commence à peindre à 17 ans, en 1966.

Après Mai 68, année de son Bac (qu'il il n'obtient pas, comme quoi), il part en Inde en stop la veille de Noël avec l'équivalent d'une dizaine d'euros. Il y restera un an et demi . Il pousuivra un vie de beatnik durant une decennie, puis reprendra ses études (DESS de Psycho en 1985).

1975, T.L.M. exposera deux toiles au Musée des Beaux-Arts de Nantes en même temps que Simone Le Moign (peintre nantaise, homonyme du nom de sa mère). Une des peintures se nomme "Jeune fille espérant n'avoir jamais à mettre les pieds dans un commisariat de police" ( la toile représente une jeune fille nue ,agenouillée, de dos sur une plage, les mains jointes et regardant le soleil l'irradiant de ses rayons)

Il commence la photographie en 1975.

Ses "Body-writing" prennent corps en Octobre 1984 à Paris.

Pour T.L.M. l'écriture transcende le corps et l'habille. S'y rajoute le plaisir ludique du parcour du pinceau sur la peau.

Son axe millitant: la liberté du corps sous toutes ses formes.

Toujours dans le rapport au corps, T.L.M. pratique aussi le "Body Painting" nottament avec sa série des "Nombrils". Petits tableaux minimalistes souvent monochromes où le grain de la peau remplace le grain de la toile. L'ombilic à trait à l'immanence. Dans le dessin de l'homme de Vitruve de Léonard, le centre du carré n'est pas identique au centre du cercle.

En l'an 2000, la fin du monde n'ayant pas eu lieu ni le méchant bug promis, T.L.M. fonde une petite famille et ne s'occupe plus du monde artistique.

2017, T.L.M. croise le chemin de Franck Moinel qui lui propose de montrer son travail au "Mekano" à Rezé, ce qu'il font au moi de Juin 2017. T.L.M. posséde encore beaucoup d'oeuvres qui n'ont pas encore vu de cimaises: avis aux amateurs.

 

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,Body-Painting

,,,,,,,,,,,,,,,",,,,,,,,,,,,,,,",,,,

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,Expos- Presse- Textes critiques

 

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,Biographie

 

contacts: Jesuisalaplage@free.fr